SFZ propose une large gamme de compensateurs de dilatation:

Compensateur universel

Compensateur à tirants

Compensateur à cardan

Compensateur équilibré

La principale approche de SFZ consiste toutefois à développer des compensateurs sur mesure, à partir du cahier des charges des clients.

 

Voici quelques applications emblématiques de cette approche :

En 2015, dans le cadre du développement des réacteurs nucléaires de génération IV, SFZ a participé au projet SILER (Seismic-Initiated Events Risk Mitigation in Lead-Cooled Reactors), qui a effectué une étude sur les risques liés à d'éventuels séismes et l'élaboration de mesures de protection adaptées. 

 

L'objectif était de concevoir et de mettre en place des stratégies visant à limiter les dommages aux LFR (Lead-Cooled Fast Reactor), tels que les isolateurs sismiques.

L'ensemble des partenaires lié au projet a conçu des joints flexibles adaptés à la conduite de vapeur sous pression, allant à la salle des turbines. Comme le souligne le site du SILER, "cette conduite est la plus critique car elle traverse l'intervalle sismique entre les parties suspendues et non amorties de la centrale".

SFZ a conçu et réalisé un compensateur à cardan DN 400,

avec une pression de calcul à 200 bar et une pression d’épreuve à 260 bar. Le compensateur a été mis sur un banc de test pour simuler des conditions de mouvements et de séismes.

Compensateur en pression extérieure pour reprendre des dilatations importantes tout en garantissant la stabilité des soufflets.

Compensateur « Hot Shell » avec couronnes flottantes et thermocouples pour contrôle de la température du soufflet en opération.

Compensateur pour unité de craquage catalytique (FCC) avec pantographes et béton réfractaire.

Compensateur DN 1500

T° = 780°C

Longueur = 9300 mm

Hauteur = 3100 mm

Poids = 22 T

Installé sur une conduite véhiculant un gaz à haute température d’une raffinerie en Allemagne, ce projet a nécessité une commande directe auprès de l’aciériste pour l’approvisionnement d’un inox spécial (1.4910) résistant au fluage.

Les soufflets en Inconel 625 LCF (2 épaisseurs de 1,6 mm) sont équipés d’une deuxième couche de sécurité avec système de détection de fuite. En cas de fuite dans la couche interne, le client a la possibilité d’installer un soufflet en demi-coquilles ou « clamshell », qui fera office de deuxième barrière de sécurité.

 

Le système de cassettes d’isolation a été validé par CFD (Calcul de Dynamique des Fluides) afin de garantir le maintien des soufflets dans la plage de température souhaitée par le client (entre 200°C et 450°C).