Mettre une photo générale du secteur.

Dans le domaine du nucléaire plus qu’ailleurs, la sécurité est une préoccupation constante durant les étapes de conception et de fabrication. Cet aspect a notamment pris plus d'ampleur depuis la catastrophe de Fukushima.

Outre des codes et des normes plus restrictifs que dans le cadre général des appareils à pression (RCC-M, ESPN, ...), ce secteur est également caractérisé par un suivi qualité renforcé (multiplication des contrôles non destructifs en présence des clients et/ou des organismes notifiés, traçabilité,…).

SFZ fournit régulièrement l’ensemble de la filière nucléaire, de la conversion du minerai d’uranium en hexafluorure d’uranium (UF6) à la turbine vapeur de l’îlot conventionnel, en passant par l’enrichissement de l’uranium 235.

  • DN 250 à 400               en Monel 400

  • Fours de défluoration:  DN 900 en Inconel 625

  • DN 700 pour ligne de transfert de combustible

  • DN 250 à 1750 pour traversées d'enceintes

  • Vérins anti-sismiques

  • Puits de piscine de combustibles  DN 1650 

  • DN 700 à 2000    pour liaisons entre turbines HP et BP

SFZ fournit par ailleurs une large palette de compensateurs pour:

  • les turbines vapeur et gaz des centrales électriques conventionnelles.

  • les installations de transmission et distribution d’électricité, notamment au niveau des appareillages de commutation isolés au gaz SF6.

Depuis sa création, SFZ a participé au développement du parc nucléaire français.

L’activité nucléaire est devenue une activité majeure de SFZ dans les années 80. Cela a permis à SFZ de développer une expérience et une culture qualité exceptionnelle dès cette époque.

L’intégralité des 58 réacteurs du parc nucléaire français est équipé avec des compensateurs SFZ, ainsi que les nouveaux réacteurs EPR en cours de construction en France, en Finlande et en Chine.